Dernière etape

Par teamguadeloupeaventure

26 eme. Notre place au classement général ! Mais ça vous le saviez… 😉

Par contre,nous n’avons pas encore eu le temps de vous raconter ce qu’il s’est passé les 2 derniers jours de notre aventure, pour le marathon.

le principe : nous partons le Matin pour retrouver tout le monde le lendemain midi. À la base, ni bivouac, ni repas, ni sanitaire ne sont prévus pour la nuit que nous devons passer en autonomie avec obligation de stopper le vehicule avant la nuit, au plus tard, dès que notre système de geolocalisation se mettra à sonner. Si la règle n’est pas respectée, risque d’exclusion de la course pour l’équipage.

une seule indication pour un point de bivouac conseillé, étant donné les températures très basses pendant la nuit.

Pour finir l’aventure dans les meilleures conditions, nous avons décidé, pour ces 2 derniers jours, de faire la route à 3 équipages.  Djamila et Delphine (équipage  70), Nathalie et Lamia (équipage 58) et nous.

Une super expérience  et de très bons moments avec un véritable esprit d’équipe  lors du choix des coupes et lorsqu’il a fallut  dégager le passage ensemble pour pouvoir passer avec les véhicules.

Tout s’est très bien passé sur la route et le soir nous avons réussi à rejoindre le point de bivouac avec la majorité des autres participantes. Du coup, pas de nuit dehors mais dans une école qu’il fallait libérer tôt le matin pour permettre aux enfants de suivre les cours.

Le soir a été l’un des moments importants de l’aventure puisque les villageois avaient préparé un feu de joie pour nous accueillir. Certaines se sont couchées tard pour profiter au maximum de cette soiree particuliere !

Le lendemain matin, départ rapide mais aussi première crevaison pour nous. Heureusement, Djamila etait là et c’est avec et pour nous qu’elle a inauguré son kit de méchage !

une fois la roue réparée,nous sommes parties avec plus d’une heure de retard sur les autres participantes.

puis enfin, après avoir traversé les paysages magnifiques de l’Argentine et etre montées  à 4650 mètres d’altitude, nous avons atteint la ligne d’arrivée !

Une joir immense mais aussi le moment de réaliser que l’aventure touchait « déjà » à sa fin !

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *